Suivez-nous
Prévention des violences sexistes et sexuelles au travail

 Selon, l’OMS, la santé sexuelle est un état de bien-être physique, mental et social dans le domaine de la sexualité. Elle requiert une approche positive et respectueuse de la sexualité et des relations sexuelles, ainsi que la possibilité d’avoir des expériences sexuelles qui soient sources de plaisir et sans risque, libres de toute coercition, discrimination ou violence. 

Elle est influencée par divers déterminants qui ont un impact sur les différentes dimensions de notre vie. Ces déterminants comprennent des facteurs biologiques, économiques, culturels et sociaux tels que le genre, l’âge, la race, la religion, le statut socio-économique et l’accès aux services de santé. Les dimensions de la santé sexuelle incluent la santé physique, mentale et émotionnelle, ainsi que la qualité de vie et les relations sociales. Comprendre ces déterminants et dimensions est essentiel pour promouvoir une santé sexuelle positive pour tous.

 

Les droits sexuels sont universels et applicables à tous, incluant le droit à l’autonomie sexuelle, à la vie privée, à la non-discrimination, à la santé sexuelle, à l’information et à l’éducation sexuelle, à la liberté de choix du partenaire sexuel et à la liberté de décision quant à sa vie sexuelle. Ils impliquent également la protection contre les violences sexuelles, le consentement mutuel et le respect de la dignité humaine, et sont essentiels pour garantir le bien-être physique, émotionnel et social de chaque individu et assurer l’égalité entre les sexes

Violences conjugales

Malgré les avancées notables en matière de droits des femmes en 2022, la situation demeure alarmante, avec une société française qui demeure très sexiste dans toutes ses sphères. Les femmes sont toujours inégalement traitées par rapport aux hommes et restent victimes d’actes et de propos sexistes dans des proportions importantes. Les chiffres du ministère de l’Intérieur indiquent une augmentation de 21 % du nombre de victimes de violences conjugales entre 2020 et 2021. Bien que l’opinion publique reconnaisse et déplore l’existence du sexisme, elle ne le rejette pas en pratique, ce qui a des conséquences concrètes en termes de violence symbolique, physique, sexuelle et économique. Il existe un continuum des violences, allant du sexisme quotidien dit « ordinaire » jusqu’à ses manifestations les plus violentes, qui se nourrissent mutuellement.

Ainsi, Com’santé sexuelle propose diverses formations en lien avec la santé sexuelle.  

Pour en savoir plus sur : 

La formation violences sexistes et sexuelles au travail, cliquez ici

La formation violences conjugales, cliquez ici 

La formation éducation à la sexualité, cliquez ici

 

 

Pour vous inscrire à la newsletter, cliquez ici