• Suivez nous sur les réseaux

Enjeux pour les entreprises : acquérir suite à la formation et aux évaluations de la mise en oeuvre effective de loi du 5 septembre 2018, le label entreprise Chaire UNESCO Santé sexuelle & droits humains.

Objectifs

– Sensibiliser les participants à la prévention du harcèlement sexuel et des agissements sexistes

– Savoir informer, accueillir, écouter, accompagner, orienter les professionnels salariés vers les bons relais, faire valoir leurs droits et suivre les procédures relatives au signalement des situations de harcèlement sexuel ou d’agissements sexuels.

– Permettre aux employeurs de connaitre leurs obligations en matière de lutte contre le harcèlement et les comportements sexistes et sexuelles ainsi que les bonnes pratiques permettant de répondre à leurs obligations.

Contexte

Cette formation s’inscrit dans les enjeux internationaux et nationaux sur la prévention, l’action et la lutte contre les agissements sexistes et les faits de harcèlement sexuel au travail. La Loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel du 5 septembre 2018 impose la désignation d’un à deux référents harcèlement sexuel par entreprise.

– Un référent harcèlement sexuel, élu du personnel, sera désigné dans les Comités sociaux et économiques (CSE) de toutes les entreprises.

– De plus, les entreprises de 250 salariés ou plus sont dans l’obligation de nommer un référent harcèlement sexuel supplémentaire afin qu’il réalise des actions de sensibilisation et de formation, mette en œuvre les procédures internes de signalement et de traitement des situations de harcèlement sexuel.

– Grande cause nationale du quinquennat, l’égalité femmes-hommes demeure un objectif à atteindre. Alors que les violences sexuelles et sexistes sont endémiques à l’échelle de la société, il n’est plus possible de faire abstraction quand il est question dans le monde du travail

Publics 

– Professionnels salariés

– Professionnels employeurs

– Référents élus du personnel et référents nommés pour les structures de plus 250 salariées

Compétences 

– Définir et qualifier le harcèlement sexuel, les agissements sexistes ainsi que toutes les formes de comportement à connotations sexistes et sexuelles.

– Aborder et clarifier les notions de consentement, de rapport de genre dans la vie intime et la vie au travail.

– Acquérir les bases règlementaires et légales relatives à la prévention du risque de harcèlement sexuel et d’agissements sexistes et relatives à ses droits

– Connaître la responsabilité légale de l’employeur et les obligations des encadrants, pour enclencher une procédure de signalement.

– Réaliser un entretien, éventuellement déclarer et orienter auprès de victimes, de témoins et d’agresseur en milieu professionnel

– Etre en capacité de proposer des actions pour sensibiliser leurs équipes.

Organisation de la formation 

  • Modalité de formation : Présenciel/distanciel
  • Durée : 29 h
  • Nombre de participant.e.s : 15 à 30
  • Intervenant.e.s : intervenants interdisciplinaire, experts engagés sur les questions concernant les violences, la santé sexuelle et les droits humains au niveau individuel et collectif.
  •  S’inscrire : Préinscription, renseignement et devis auprès de Mme Béatrice GODALIER :  Tel : 04 67 59 64 15/ 06 16 53 59 04, formations@sante-sexuelle.fr

La pédagogie

Elle est basée sur une approche d’apprentissage mixte.

Suite à l’ouverture en présentiel (ou en cours à distance), les apprenants ont à disposition des modules vidéos correspondant aux bases théoriques de la formation à réaliser avant le prochain regroupement. De plus, les apprenants s’inscrivent sur un réseau social (WhatsApp) et créent des groupes privés pour discuter et échanger régulièrement (témoignages, liens utiles, fichiers…).

Cette technique d’apprentissage, qui mélange une approche descendante (présentiel et à distance) et une approche horizontale, vise à créer une communauté d’apprenants sous forme d’un réseau. Cette communauté s’enrichit avec le nombre d’apprenants dans les formations portant sur la même thématique.

Déroulé pédagogique :

  • Option N°1 Conférence en présentiel (2 jours) groupe entre 15 et 20 participants
  • Option N°2. Conférence à distance (4 demie journées) groupe entre 15 et 30 participants

Etape 1 : La pratique :  1 Jour ou 2 ½ journée

  • Introduction et présentation interactive des participants
  • Bases de la prévention du harcèlements sexuels et agissements sexistes,
    • Contextualisation et données chiffrées
    • Définitions 
    • Responsabilités juridiques des employeurs et des encadrants
    • Bonnes pratiques pour détecter les situations à risque, 
    • Secret professionnel
  • Bases de la communication councelling : les outils de communication bienveillante, empathique et respectueuse.

Etape 2 : La théorie : équivalent 2 jours, Harcèlement sexuel et agissements sexistes au travail : différencier et identifier ces notions complexes :

– 4 modules de E-Learning et évaluation QUIZZ à valider pour chaque sous partie avant d’avoir accès à la sous partie suivante. Ces modules sont mises en ligne entre les deux sessions en présentiel ou cours à distances.

—> Durée : 3 heures 30 par module.

Etape 3 : Jour 1 ou 2 ½ journée:

  • La relation contemporaine, stéréotypes femme-homme 
  • Comment repérer et dénoncer les abus ?
  • Les enjeux spécifiques des entreprises : label Chaire UNESCO Santé sexuelle & Droits humains 
  • Mise en jeux de rôle d’entretien en councelling : les outils de communication bienveillante, empathique et respectueuse
  •  
  • Évaluation à chaud de la formation

Documents

  • Harcèlement sexuel et agissement sexiste au travail : https://travail-emploi.gouv.fr/IMG/pdf/30645_dicom_-_guide_contre_harce_lement_sexuel_val_v4_bd_ok-2.pdf
    • – une fiche ressources sur les rôles de l’employeur, de la victime et des témoins et les lieux ressources,
    • – une bibliographie et lien web utiles

Durée des 3 étapes : 28 heures et 1 h évaluation

Certification par Com’santé sexuelle à le label de qualité Datadoc et Qualiopi. Elle est délivrée en partenariat avec la Chaire UNESCO Santé sexuelle & Droits humains elle sera délivrée en dématérialisée après que les stagiaires ont réussie à plus de 66% aux QUIZZ de connaissance

Suite aux certifications, la demande de label entreprise est à demander auprès de la Chaire UNESCO Santé sexuelle & Droits humains.

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour suivre au plus près notre actualité